A Biribi

 

Il semble qu'à l'origine qu'à l'origine il s'agissait d'un village (ou d'un lieu-dit) du sud de la Tunisie, vers Tataouine où les Bat'D'Af (bataillons disciplinaires) étaient affectés. Biribi était un bagne inhumain réservé aux déserteurs et droits communs avec des sous-officiers sadiques.
Plus tard, c'est devenu un terme générique et il y avait des biribis (des bagnes militaires) en Algérie et probablement ailleurs.
Cette chanson d'Aristide Bruant dénonce les méfaits de ces compagnies disciplinaires. Il semble qu'Albert Londres, le fameux journaliste, ait dénoncé également ces bagnes militaires.

Ci-dessous, la reproduction d'une image de ce bagne que j'ai retrouvée dans un forum

 

Hormis, la version de mon père dont voici les paroles, vous pourrez la retrouver interprétée par Les 4 barbus à cette adresse:

http://vrevolution.free.fr/chansonsanarchistes.htm

 

 

Retour à la page d'accueil

Se diriger vers ses autres chansons